Qui suis-je ?
Je m’appelle Émilisa Valesco, Je suis née à Barcelone, d’une famille nombreuse de sept enfants, j’étais la seule fille. J’ai connu la sexualité très jeune, mes frères n’ont pas patienté pour m’indiquer ce qu’était les plaisirs du sexe, disons qu’ils en parlaient librement ...


Toujours en chaleur
Jean-Paul, mon mari, dit de moi que je suis une petite vicieuse complètement nymphomane et pervertie. J’adore quand il me traite ainsi, d’autant plus qu’il n’a pas tort. J’aime le sexe, j’aime la bite !

Pardonnez-moi une entrée en matière aussi crue mais j’aime aussi entendre des mots assez grossiers quand je suis excitée. Cela me rend encore plus vicieuse. Des mots qui choqueraient certainement dans les dîners d’affaires, les soirées mondaines ou les réceptions où nous sommes souvent invités, mon mari et moi. Mais on peut être une bourgeoise, avoir reçu une éducation stricte, fréquenté les meilleures écoles privées et aimer le cul, non ?

Il paraît que je ne donne pas du tout l’air d’être comme ça, aussi lubrique et obsédée. Pourtant, je ne pense qu’à ça. Quand un homme me plaît, j’essaye tout de suite d’imaginer comment peut être sa queue. Découvrir un beau sexe en érection, une belle tige dure et décalottée a toujours été pour moi un spectacle aussi fascinant que troublant. C’est tellement beau, un homme qui bande. Surtout si je sais qu’il bande pour moi. Là, je craque et ma petite culotte s’inonde immédiatement. J’ai la chance d’avoir épousé un homme très tolérant et pas du tout possessif en matière de sexe. De plus, Jean-Paul est très voyeur. C’est lui qui m’a fait connaître les boîtes échangistes et les clubs privés, des lieux où le sexe est roi et où je peux m’offrir devant lui à tous les hommes (et quelques femmes, de temps en temps) qui me font envie ...

Autres histoires voyeurs
Qui n’aime pas observer ?
Ces récits démontrent comment le voyeurisme peut être excitant et dangereux...
La chambreuse
Le mec de la croisée
Bourgeoise nympho et mari voyeur
Corinne et les inconnus
Le potager de ma voisine
Le jardinier me baise et mon mec mate
Pique-nique torride
Lettre d'amour
Une soirée d'extras
Le cambriolage
Le voisin audacieux
Le monsieur du dancing
Cocu et voyeur
Échange orgiaque
Laveur de carreaux
Nuitées sublimes !!
Jeune taureau dépucelé
Épouse volage

Et encore plus ....
Histoires sado-maso

Certaines femmes sont absolument délicieuses. D'autres restent inaccessibles, quoique l'on fasse.

On doit certes être bon joueur et ne pas insister lorsqu'une femme nous fait bien comprendre que l'on est pas du tout son type.

Et quand elle ponctue cette information en nous signalant qu'elle est en plus lesbienne, on change de cap simplement en se disant que c'est bien dommage…

Karla était de ces femmes exceptionnelles que l'on ne voit que dans les films américains et dès le premier regard, elle me fit l'effet d'une décharge électrique dans tout le corps ...

Karla châtiée - Lire la suite