Qui suis-je ?
Je m’appelle Émilisa Valesco, Je suis née à Barcelone, d’une famille nombreuse de sept enfants, j’étais la seule fille. J’ai connu la sexualité très jeune, mes frères n’ont pas patienté pour m’indiquer ce qu’était les plaisirs du sexe, disons qu’ils en parlaient librement ...


Sensuelle et adorablement coquine
Je l'ai rencontrée sous une pluie battante, en fin d'après-midi. Ce jour-là, un déluge s'était abattu sur la ville de Toulouse. C'était un de ces orages de printemps, soudain et violent qui surviennent sans prévenir.

J'avais trouvé pour seul refuge le pas de la porte d'un vieil immeuble, à moitié délabré. La grêle s'est mêlée aux grosses gouttes d'eau et, en quelques secondes, la rue fut inondée. Je regardais les gens courir pour s'abriter quand Cécilia est arrivée. Je me suis écarté pour lui laisser un peu de place près de moi. Ses cheveux châtains et son pull étaient trempés. Je me souviens encore très bien de l'une de ses premières phrases :

- J'ai toujours eu peur des éclairs et du tonnerre. Depuis toute petite.

Je la trouvais très mignonne mais j'étais encore loin de me douter que j'allais vivre une longue et étonnante histoire avec cette jeune étudiante. D'autant plus qu'une certaine différence d'âge nous séparait. Le pull mouillé épousait bien ses formes et faisait ressortir une jolie poitrine ferme. Il était évident que Cécilia ne portait pas de soutien-gorge et sa jupe courte laissait entrevoir de belles jambes fuselées. Nous avons échangé quelques mots en commençant par des phrases banales. Cécilia grelottait de froid. Elle dégageait un air fragile tout en donnant l'apparence d'être assez sûre d'elle-même. Je lui ai trouvé un regard coquin qui ...

Autres histoires couples
La vie à deux peut être tout aussi stimulante que les aventures orgiastiques d’un mec. Qui a dit que la monotonie devait faire partie d’un couple ?
Des épisodes vécus à deux à dévoiler...
Alice ... s'abandonne
Chez Carmen
Leçon particulière
Dans une boîte de nuit
Amour au téléphone
Un étrange manège
Les anecdotes de l'architecte
Sur un tabouret
L'initiation d'hélène
Fascinante maîtresse
C'est par derrière que je préfère
Un billard
VUne grande passion
Salope à lunette
Le faux samaritain
Voyeur è la fenêtre
Corinne et les inconnus
Le potager de ma voisine

Et encore plus ....
Histoires fétiches

Mon portable sonne. C'est un télé message de ma Maîtresse : - J'ai besoin de toi, viens chez moi ce soir à 20 h 00.

Ses messages sont toujours très courts mais à chaque fois j'ai la même réaction. Je sens mon sexe se gonfler petit à petit.

Le sang afflue le long de ma queue comme si ma Maîtresse se trouvait au bout. J'ai l'impression que même mon sang est aux ordres de ma Maîtresse.

Je ressens toujours une drôle d'impression d'avoir une réaction de ce type devant mon portable. J'ai jamais imaginé pouvoir être autant assujetti à une personne. Elle a pensé à moi ...

Fascinate maîtresse - Lire la suite